5 conseils pour réussir votre entretien vidéo différé

De plus en plus en plus d’entreprises font appel à l’entretien vidéo différé pour sélectionner leurs nouveaux talents. Au premier abord, nous pourrions croire que l’exercice est similaire à celui de l’entretien physique. Mais est-ce vraiment le cas ? Quelles sont les difficultés et surtout les erreurs à ne pas commettre ?    

Qu’est-ce que l’entretien vidéo différé ?  

Pour gagner du temps, les entreprises font désormais appel à l’entretien vidéo différé. L’exercice consiste à demander au candidat d’enregistrer une vidéo de lui-même en répondant à des questions qui seront préalablement définies par l’entreprise recruteuse. Dans la majeure partie des cas, le temps de réponse est chronométré et il est impossible de revenir sur les questions précédentes. Le format est relativement court : 10 minutes environ.

Bref, a priori rien de très sorcier. Mais attention, tous les candidats n’ont pas tous une aisance naturelle devant la caméra ! Voici 5 conseils qui vous permettront d’optimiser vos entretiens et de mettre toutes les chances de votre côté pour faire la différence.

1/ Ne sous estimez pas la préparation

Un entretien vidéo différé reste un entretien. Même si l’exercice peut paraître ludique, il requiert une capacité de synthèse importante. Il est donc nécessaire d’être bien préparé afin d’être percutant. Même si cela peut paraître surprenant, n’hésitez pas à répéter l’exercice en enregistrant une courte vidéo sur votre ordinateur où vous présentez votre parcours en 10 minutes. Visionnez-la ensuite, cela vous aidera à ajuster votre discours et à vous familiariser avec la caméra.

Certains éditeurs proposent par ailleurs des sessions test sur leur site Internet qui vous permettront de vous exercer.

2/ La forme est aussi importante que le fond

L’arrière-plan

Logiquement, vous auriez tendance à penser que le meilleur endroit pour enregistrer une telle vidéo serait votre domicile. Mais êtes-vous certain que l’arrière-plan convienne ? Inutile de préciser que la bibliothèque remplie de bibelots et autres éléments de décoration personnels auraient un impact sur la perception du recruteur. Privilégiez donc un arrière-plan neutre comme un mur blanc ou de couleur unie.

La qualité de la vidéo

Nous n’y pensons que très rarement pourtant ce détail est important. D’une caméra à l’autre la luminosité et la qualité de la vidéo peuvent varier. Surtout si votre ordinateur n’est pas très récent. Vérifiez donc l’image produite par la caméra de votre matériel. Si la luminosité n’était pas suffisante, n’hésitez pas à utiliser une lampe d’appoint. Evitez les contre-jours. Plus l’image sera de qualité, meilleure sera le ressenti de votre potentiel futur employeur.

3/ Soyez naturel 

Cela peut paraître évident mais la caméra engendre un comportement étrange. Nous perdons souvent notre naturel. Nous n’avons pas l’habitude de nous voir en direct. Essayez d’oublier votre image ce qui facilitera la fluidité de votre prestation.

4/ Soignez votre présentation

L’entretien différé laisse beaucoup de libertés dans l’exécution. Certains oublient de choisir une tenue professionnelle. Pourtant cela peut être très préjudiciable. N’oubliez pas que le recruteur sera lui dans son bureau lorsqu’il visionnera la vidéo. Une tenue sobre et adéquate à la culture de l’entreprise sera donc préférable.

5/ Choisissez le meilleur moment

Evitez de réaliser l’enregistrement entre deux rendez-vous. Le sentiment d’urgence ne vous permettra pas de donner le meilleur de vous-même. N’oubliez pas que le temps de réponse est souvent chronométré ce qui génère une dose de stress déjà importante. Choisissez un moment où vous serez seul et durant lequel vous ne serez pas perturbé par un élément externe.

Cette nouvelle formule de présélection (ou sélection) permet aux entreprises d’être plus réactives lors de sessions de recrutement volumiques notamment. Elle offre aux recruteurs une solution simple et efficace qui leur permettra d’analyser rapidement les compétences des candidats.

Néanmoins, dépourvue d’échanges et donc de subjectivité, l’exercice n’est pas évident pour tous les candidats. Certains seront très à l’aise, d’autres beaucoup moins bien que leur profil corresponde parfaitement au poste. L’entretien vidéo différé ne risque-t-il pas de faire passer l’entreprise à côté de certains candidats moins pertinents dans l’exercice mais pourtant très compétents ? A méditer…

Nos articles récents

Lyon, destination favorite des cadres français

Mieux utiliser Linkedin dans le cadre de sa recherche d’emploi

Optimiser ses chances de trouver un nouveau challenge grâce aux cabinets de recrutements

Tip du jour : Quelle réponse donner lorsqu’un recruteur vous pose la question suivante : « Que me dirait votre Manager direct si je lui demandais de me parler de vous ? »

5 conseils pour réussir votre entretien vidéo différé

Copyright 2017 © WIBAST | Création graphique : ITIS commerce !